02 31 44 00 29 Trouver une crèche Calculateur de coûts

Les tout-petits et les enfants d’âge préscolaire sont débordants de curiosité, d’enthousiasme et de détermination. C’est le moment propice à l’éveil d’une autre langue. Le jeune enfant est sensible aux sonorités ; il va les distinguer, les reproduire facilement et différenciera bien sa langue maternelle d’une autre langue.

Apprendre deux langues ou plus ne provoque et n’accentue pas de trouble de langage chez l’enfant ; l’article suivant nous en parle : https://devenirbilingue.com/apprendre/bilinguisme/parler-plusieurs-langues/etre-enfant-bilingue-definition-avantages/

Il s’agit justement du moment idéal pour introduire une autre langue. C’est pourquoi, dès son accueil en crèche, Les Jeunes Pousses propose à l’enfant une initiation à la langue anglaise. On vous explique tout…

Comment mettons-nous en place le bilinguisme aux Jeunes Pousses ?

Les micro-crèches Les Jeunes Pousses comptent dans leurs équipes des professionnel(le)s anglophones avec des parcours de vie riches en expériences de la langue anglaise. Que ce soit dans un contexte professionnel ou personnel, ils vivent avec cette langue et sont désireux de la partager. Le rôle de ces professionnel(le)s est de communiquer en anglais avec les enfants tout au long de la journée. De plus, l’enfant va découvrir et s’habituer à de nouvelles sonorités (canadien, américain, anglais …). Dans nos micro-crèches, les enfants baignent dans un environnement bilingue et découvrent la langue anglaise au travers des activités, gestes du quotidien, interactions avec les professionnel(le)s et les autres enfants. Des temps de chansons et d’histoires viennent rythmer la journée.

Du « hello » pour l’accueil du matin au « bye-bye » du soir, la langue anglaise est présente tout au long de la journée. Du lavage des mains « Let’s wash our hands », en passant par les temps de repas « to eat their », du change « Come and change your diaper » ou encore de la sieste « It’s time for nap, have a good rest », la journée de l’enfant est une succession d’opportunités de dialoguer en anglais. L’initiation à la langue anglaise est ludique et communicative. Les notions d’immersion et de pédagogie sont les clés de cette découverte. Le débit des phrases, expressions, mots parlés sont adaptés au niveau de l’enfant ; le tout est renforcé par des images, des gestes ou des objets.

Notre souhait est que chaque enfant, à son départ de la crèche, ait eu un premier contact positif avec la langue anglaise. Ils auront intégré les sonorités et l’usage de cette langue qui va les accompagner tout au long de leur scolarité et bien plus tard, à l’âge adulte.

Un espace Snoezelen au sein d’une crèche présente de nombreux avantages.

Cette démarche d’accompagnement permet d’offrir un temps d’observation et d’écoute basé sur des propositions de stimulation et d’explorations sensorielles.

Le concept Snoezelen est une activité vécue dans un espace spécialement aménagé où les cinq sens (l’ouïe, l’odorat, la vue, le goût et le toucher) sont mis en éveil. C’est un espace dont le but est de créer une ambiance agréable propice à la découverte et au lâcher prise.

Les enfants accueillis en micro-crèche explorent beaucoup et grandissent via leur 5 sens. Ils sont très sensibles aux expériences sensorielles diverses. C’est pourquoi, avoir un espace Snoezelen en structure d’accueil Petite Enfance a totalement sa raison d’être.

Intérêts de l’approche Snoezelen :

Comment ça se passe aux Jeunes Pousses ?

Un guide d’utilisation de la salle Snoezelen a été rédigé en équipe afin de définir le cadre d’utilisation de cet espace (rituels instaurés, posture de l’adulte, principes essentiels,…). Nous utilisons cet outil médiateur notamment pour séparer le groupe d’enfants et ainsi faire redescendre l’agitation du groupe, canaliser les énergies ou éviter les moments de tension. Il permet également de proposer un temps calme et apaiser un enfant en colère ou triste après une séparation difficile par exemple.

En proposant cet espace, nous tentons ainsi de répondre aux besoins exprimés des enfants. Le professionnel emmène un enfant ou un groupe d’enfant sur un temps pré-établi ou lorsqu’il estime qu’un temps Snoezelen est judicieux compte tenu de ses observations. Il observe et adopte une position d’écoute et de confiance. Chaque enfant est libre d’agir à sa convenance et de découvrir à son rythme. L’essentiel est de « donner envie à l’enfant de » et de mettre des mots sur les expériences vécues. Pour cela, le professionnel propose des « éléments » autour des sens : jeux de lumières, coussins, projections murales, colonne à eau, musique, objets aux textures différentes… Un lien avec l’écologie est établi en utilisant aussi des matières naturelles et en sensibilisant à l’écoute et à l’observation de la nature.

Les enfants adorent cet espace ; ils l’ont nommé la « salle des lumières ».

L’enfant comme l’adulte a besoin de s’exprimer. L’acquisition de la parole pourra se mettre en place dès lors que l’enfant aura un système vocal mature. L’utilisation des signes permet d’exploiter cette période de développement des intentions de communication en l’outillant avec un moyen d’expression qui lui est accessible. Il s’agit ainsi de communiquer par signes avec bébé avant que celui-ci ne sache parler. Tout simplement. Le langage des signes n’exclut pas la verbalisation des mots. En effet, la parole s’accompagne simplement de signes, dont l’enfant pourra se saisir ensuite pour exprimer ses demandes, ses émotions etc. Le bébé les reproduira petit à petit en fonction de l’évolution de sa motricité.

Au-delà de son utilisation par les enfants malentendants, la langue des signes s’adresse à tous les bébés. Les bénéfices du langage des signes sont nombreux chez l’enfant :

Et aux Jeunes Pousses, comment ça marche ?

Comme pour le bilinguisme, nous utilisons le langage des signes pour instaurer une communication avec l’enfant au travers de gestes simples et facilement reconnaissables. Nous nous appuyons sur la technique « signe avec moi » de Nathanaëlle Bouhier-Charles, auteur- formatrice (https://www.nbouhiercharles.com/). Lors de sa pratique, les professionnel(le)s des Jeunes Pousses se mettent à hauteur d’enfant et captent leur regard avant de signer un mot ; une posture respectueuse soulignant au jeune enfant qu’il est écouté. L’utilisation des signes est ainsi l’occasion pour l’enfant de se faire comprendre par le biais de gestes qu’il maitrise et que l’adulte reconnaît et comprend. Certains signes sont plus vite retenus par les enfants : gâteaux, chanter, jouer… Nos équipes utilisent des signes qui permettent de rassurer les enfants.

Exemple : lors de la séparation du matin, le signe « revenir » permet de leur expliquer que maman et papa reviennent toujours. La question récurrente de « où est maman/papa ? » a enfin une réponse qui visuellement sera plus expressive, en signant « travail » ou « maison » accompagné du mot. Nous utilisons aussi les signes lors des histoires et comptines ; ce qui permet de mettre du dynamisme lors de cette activité. Dans chaque espace de vie figure un panneau récapitulatif de quelques signes que nous utilisons à la micro-crèche afin que parents et professionnels des Jeunes Pousses les aient à l’esprit.

Apprendre la communication par les signes aux enfants, c’est leur permettre de goûter au bonheur de se faire comprendre, et évidemment, de communiquer avec les autres.